Plus

... en cours d'écriture ...

Grands Textes

Baudelaire

Leconte de Lisle

Molière

Lieux de culture

76-Le havre

Spectacles

Musées

Bouquinistes

Bibliothèques

Grammaire


Accueil

Poésie

Enfant

Textes courts

Nouvelles

Rencontre avec…

Textes divers

Jeu littéraire

Vidéo-poésie

Liens

Informations légales

Contact

Autres écrivains

Plus



Sites amis

Dreg Kehr, musique inspirante

Béatrice Hilaire, peintre

Temps Libre, association

Daniel Fondimare, peintre

Raymond Gosselin, sculpteur

Nathalie Letulle, Peintre


Tous les textes présents sur ce site sont protégés par les copyrights de leurs auteurs respectifs



 
 

— Poésie —

L'albatros

Auteur : Baudelaire
Recueil : Les fleurs du mal
Section : Spleen et idéal
Description : Quatre quatrains composés d'alexandrins avec des rimes croisées
Date : 1859
Historique : -
Longueur du texte : 726
Nombre de mots : 131
Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

À peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d'eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !
Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid !
L'un agace son bec avec un brûle-gueule,
L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volait !

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer ;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.


 

• ©Axaence • ContactInformations légales