Poésie

Enfant

Le lapin sur la lune

Textes courts

Nouvelles

Rencontre avec…

Textes divers

Jeu littéraire

Vidéo-poésie

Liens

Informations légales

Contact

Autres écrivains

Plus



Sites amis

Dreg Kehr, musique inspirante

Béatrice Hilaire, peintre

Temps Libre, association

Daniel Fondimare, peintre

Raymond Gosselin, sculpteur

Nathalie Letulle, Peintre


Tous les textes présents sur ce site sont protégés par les copyrights de leurs auteurs respectifs

 
 

— Enfant — 151 —

Le lapin sur la lune

Réflexion et inspiration : Rêverie. Tiré de l'écriture d'une pièce de théâtre en atelier d'écriture
Principe : Vers libres
Contrainte : Texte + comptine
Durée : 2' 13"
Date : Janvier 2014
Longueur du texte : 1739
Nombre de mots : 326


Le lapin sur la lune change de couleur selon son humeur.
Il pédale, il devient rose.
Il court, il devient bleu.
Il est triste, il devient gris.
Il est joyeux, il devient blanc.
Il réfléchit, il devient noir.
Il court, il saute.
Quand il joue au ballon, il devient vert.
Quand il tape dans ses mains, il projette des arcs-en-ciel.

— Je m'appelle Max.

Les autres lapins ne peuvent pas changer de couleur. Ils se ressemblent tous.
— Les couleurs, c'est formidable !
Les autres lapins voudraient lui ressembler, ils jouent avec des voiles de couleur et créent l'illusion d'une explosion multicolore.
Le secret de Max est très simple. Ses copains sont des crayons. Tout petit, il a essayé de leur ressembler, et il a compris la magie des couleurs. Son cœur contient tous les arcs-en-ciel. Max est plein d'imagination.

Max est amoureux d'une étoile, celle qui brille là, à gauche.
Elle lui a envoyé un peu de sa poussière d'étoile.
Et de temps en temps, quand ils se regardent, quand ils se parlent, quand ils se racontent leurs secrets, Max brille comme de l'or et ne fait qu'un avec son étoile.

Un homme a observé ce phénomène et il a eu une très grande idée : il a fabriqué des lapins en chocolat, puis les a recouverts d'une feuille dorée pour qu'ils ressemblent à Max, le lapin mystérieux.
Quand vous verrez un lapin de Pâques, pensez à Max, amoureux de son étoile.

Je cours, je saute, je gambade sur la lune. Je suis Max.
Je pédale, je deviens rose.
Je cours, je deviens bleu.
Je suis triste, je deviens gris.
Je suis joyeux, je deviens blanc.
Je réfléchis, je deviens noir.
Je joue au ballon, je deviens vert.
Je tape dans mes mains, je projette des arcs-en-ciel.
Je suis Max,
Je vis sur la lune,
Et je suis amoureux d'un étoile.


 

• ©Axaence • ContactInformations légales