Sommaire    édition centrale    upload    DIFF    Admin Tempo SEARCH

* %target=_blank%[[ xxx -> {$Kisqo} ]]

Retour à privé


Grands Textes

web

Période de poésie


Tous, ordre alphabétique

Tous, ordre temporel?

Les femmes en poésie?


Apollinaire, Guillaume

Banville, Théodore de?

Baudelaire, Charles

Cazotte

Chénier, André?

Chrétien de Troyes?

Corbière, Tristan?

Desnos, Robert?

Dierx, Léon?

Éluard, Paul?

Gautier, Théophile?

Gouges, Olympe de

Hugo,Victor

Jehan-Rictus?

Lamartine, Alphonse de?

Lautréamont?

Leconte de Lisle?

Mallarmé, Stéphane?

Ménard, Louis?

Molière

Musset, Alfred de?

Olympe de Gouges

Prudhomme, Sully?

Rimbaud, Arthur

Ronsard, Pierre de

Verlaine, Paul

Vigny, Alfred de?

Voltaire?

xxx

xxx

xxx

xxx

xxx

xxx

xxx

xxx

xxx

xxx

xxx

xxx

 
 

Hugo, Victor

A

M


A classer

  • [[ Ô mes lettres d'amour, de vertu, de jeunesse
  • [[ Liberté !
  • [[ La blanche Aminte
  • [[ Demain, dès l'aube...
  • [[ A une femme
  • [[ Le manteau impérial
  • [[ Elle avait pris ce pli ...
  • [[ Nuits de juin
  • [[ Lux
  • [[ Melancholia
  • [[ Ô souvenirs ! printemps ! aurore !
  • [[ Veni, vidi, vixi
  • [[ Quand nous habitions tous ensemble
  • [[ Elle était déchaussée, elle était décoiffée...
  • [[ Elle était pâle, et pourtant rose...
  • [[ Le soleil était là qui mourait dans l'abîme
  • [[ Aux Feuillantines
  • [[ J'ai cueilli cette fleur pour toi sur la colline
  • [[ Jeanne était au pain sec...
  • [[ La source
  • [[ Clair de lune
  • [[ Sur une barricade
  • [[ Oceano nox
  • [[ Les Djinns
  • [[ A un homme partant pour la chasse
  • [[ Tous les hommes sont l'Homme ...
  • [[ Ce siècle avait deux ans
  • [[ Lorsque l'enfant paraît
  • [[ Puisque nos heures sont remplies
  • [[ Sonnez, sonnez toujours, clairons de la pensée
  • [[ Vieille chanson du jeune temps
  • [[ Apparition
  • [[ Rosa fâchée
  • [[ Le soleil s'est couché ce soir dans les nuées
  • [[ Ultima verba
  • [[ Trois ans après
  • [[ Booz endormi
  • [[ Abîme - La Voie Lactée
  • [[ Chanson (Proscrit, regarde les roses...)
  • [[ La prisonnière passe...
  • [[ Fenêtres ouvertes
  • [[ La cicatrice
  • [[ Les innocents
  • [[ A qui la faute ?
  • [[ Jeanne fait son entrée
  • [[ Jeanne songeait
  • [[ Canaris
  • [[ Extase
  • [[ Que t'importe, mon coeur
  • [[ Rêverie
  • [[ Un jour au mont Atlas
  • [[ Laissez. - Tous ces enfants sont bien là
  • [[ Quand le livre où s'endort chaque soir ma pensée
  • [[ Soleils couchants
  • [[ Puisque mai tout en fleurs dans les prés nous réclame
  • [[ Hymne
  • [[ Hier, la nuit d'été, qui nous prêtait ses voiles
  • [[ La pauvre fleur disait au papillon céleste
  • [[ Quelle est la fin de tout ?
  • [[ Regardez : les enfants se sont assis en rond
  • [[ Enthousiasme
  • [[ Fonction du poète
  • [[ Le pot cassé
  • [[ Et Jeanne à Mariette a dit
  • [[ Le ravin
  • [[ Le poète s'en va dans les champs
  • [[ Puisque le juste est dans l'abîme
  • [[ A une jeune fille
  • [[ Ô soldats de l'an deux ! ...
  • [[ Mes deux filles
  • [[ La coccinelle
  • [[ Viens ! - une flûte invisible
  • [[ La sultane favorite
  • [[ Printemps
  • [[ Ecrit au bas d'un crucifix
  • [[ J'aime l'araignée
  • [[ La source tombait du rocher
  • [[ Dieu fait les questions pour que l'enfant réponde
  • [[ Il faut que le poète
  • [[ Cri de guerre du mufti
  • [[ Un manque
  • [[ Guitare
  • [[ Autre guitare
  • [[ France ! à l'heure où tu te prosternes
  • [[ L'art et le peuple
  • [[ Chanson de grand-père
  • [[ Dante écrit deux vers
  • [[ Mais tu brûles !
  • [[ La douleur du pacha
  • [[ En mai
  • [[ Je ne vois pas pourquoi je ferais autre chose
  • [[ L'aube est moins claire...
  • [[ Je suis enragé. J'aime
  • [[ Bon conseil aux amants
  • [[ Voici que la saison décline
  • [[ Je racontais un conte
  • [[ Je t'aime, avec ton oeil candide
  • [[ Vivants
  • [[ Mes poèmes !
  • [[ Puisque j'ai mis ma lèvre à ta coupe encor pleine
  • [[ Ecrit sur la vitre d'une fenêtre flamande
  • [[ La fête chez Thérèse
  • [[ Paroles sur la dune
  • [[ Les paysans au bord de la mer
  • [[ Un groupe tout à l'heure était là sur la grève...
  • [[ Jeunes gens, prenez garde aux choses que vous dites
  • [[ Claire
  • [[ L'enfant
  • [[ Sara la baigneuse
  • [[ Attente
  • [[ Voeu
  • [[ La ville prise
  • [[ Adieux de l'hôtesse arabe
  • [[ Malédiction
  • [[ Chanson de pirates
  • [[ La captive
  • [[ Souvenir de la nuit du 4
  • [[ Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent
  • [[ Stella
  • [[ Spectacle rassurant
  • [[ Je sais bien qu'il est d'usage...
  • [[ N'envions rien
  • [[ Il fait froid
  • [[ Aimons toujours ! Aimons encore !...
  • [[ Après l'hiver
  • [[ Je respire où tu palpites,
  • [[ Crépuscule
  • [[ La nichée sous le portail
  • [[ Un soir que je regardais le ciel
  • [[ La statue
  • [[ Explication
  • [[ Aux arbres
  • [[ Joies du soir
  • [[ Lise
  • [[ L'enfance
  • [[ Le rouet d'Omphale
  • [[ Chanson (L'Ame en fleur)
  • [[ Hier au soir
  • [[ Mon bras pressait ta taille frêle...
  • [[ Les femmes sont sur la terre...
  • [[ Tristesse d'Olympio
  • [[ Pepita
  • [[ Le trouble-fête
  • [[ Laetitia rerum
  • [[ Choses du soir
  • [[ Chant sur le berceau
  • [[ Chanson pour faire danser en rond les petits enfants
  • [[ Quand deux coeurs en s'aimant ont doucement vieilli
  • [[ La conscience
  • [[ Prologue
  • [[ La chanson de Maglia
  • [[ L'expiation
  • [[ A Villequier
  • [[ Les pauvres gens
  • [[ La plume de Satan
  • [[ Mugitusque boum
  • [[ Jour de fête aux environs de Paris
  • [[ Depuis quatre mille ans il tombait dans l'abîme
  • [[ Insondable, immuable, éternel, absolu
  • [[ Le hibou
  • [[ Le mendiant
  • [[ Conclusion
  • [[ Promenades dans les rochers (I)
  • [[ Promenades dans les rochers (II)
  • [[ Promenades dans les rochers (III)
  • [[ Promenades dans les rochers (IV)
  • [[ Horror
  • [[ Ecrit après la visite d'un bagne
  • [[ L'échafaud
  • [[ Cent mille hommes, criblés d'obus et de mitraille
  • [[ La hache ? Non. Jamais...
  • [[ C'est à coups de canon qu'on rend le peuple heureux
  • [[ Je suis fait d'ombre et de marbre
  • [[ Jolies femmes
  • [[ Fulgur
  • [[ Deux voix dans le ciel
  • [[ Nous
  • [[ Chanson d'autrefois
  • [[ Près d'Avranches
  • [[ En écoutant chanter la princesse ***
  • [[ Un hymne harmonieux sort des feuilles du tremble
  • [[ Nuits d'hiver
  • [[ Chanson d'autrefois (autre)
  • [[ En marchant le matin
  • [[ Sur la falaise
  • [[ En marchant la nuit dans un bois
  • [[ En hiver la terre pleure
  • [[ Exil
  • [[ Aux proscrits
  • [[ Pasteurs et troupeaux
  • [[ Tu me vois bon charmant et doux ...
  • [[ Un jour je vis, debout au bord des flots mouvants
  • [[ Vers 1820
  • [[ Premier mai
  • [[ Nous allions au verger cueillir des bigarreaux
  • [[ L'hirondelle au printemps cherche les vieilles tours
  • [[ La nature
  • [[ Magnitudo parvi
  • [[ A mademoiselle Louise B.
  • [[ Ô gouffre ! l'âme plonge et rapporte le doute
  • [[ Ce que c'est que la mort
  • [[ Sous les arbres
  • [[ Éclaircie
  • [[ Ce que dit la bouche d'ombre (I)
  • [[ Ce que dit la bouche d'ombre (II)
  • [[ Chanson des oiseaux
  • [[ Le doigt de la femme
  • [[ Depuis six mille ans la guerre
  • [[ Pleurs dans la nuit
  • [[ La fiancée du timbalier
  • [[ La Terre - Hymne
  • [[ Le sacre de la femme - Ineffable lever...
  • [[ Le sacre de la femme - Ève
  • [[ La rose de l'infante
  • [[ Abîme - L'Homme
  • [[ Dans l'ombre
  • [[ Puisqu'ici-bas toute âme
  • [[ Oh ! n'insultez jamais une femme qui tombe !
  • [[ Envoi des feuilles d'automne
  • [[ L'aurore s'allume
  • [[ Nouvelle chanson sur un vieil air
  • [[ Autre chanson
  • [[ Oh ! pour remplir de moi ta rêveuse pensée
  • [[ Au bord de la mer
  • [[ Les autres en tout sens laissent aller leur vie
  • [[ A mademoiselle Louise B.
  • [[ Ce siècle est grand et fort. Un noble instinct le mène
  • [[ A Virgile
  • [[ Passé
  • [[ Dans ce jardin antique où les grandes allées
  • [[ Une nuit qu'on entendait la mer sans la voir
  • [[ Jeune fille, l'amour, c'est d'abord un miroir
  • [[ L'autre
  • [[ Georges et Jeanne
  • [[ Je prendrai par la main les deux petits enfants
  • [[ Printemps
  • [[ La sieste
  • [[ Dans le jardin
  • [[ Jeanne dort
  • [[ Les enfants pauvres
  • [[ Aux champs
  • [[ Jeanne endormie
  • [[ Dans la forêt
  • [[ Ronde pour les enfants
  • [[ Ma Jeanne, dont je suis doucement insensé
  • [[ Ce qui n'a pas encore de nom
  • [[ Âme ! être, c'est aimer...
  • [[ L'univers, c'est un livre...
  • [[ Satan pardonné
  • [[ Paris bloqué
  • [[ A Petite Jeanne
  • [[ Du haut de la muraille de Paris
  • [[ Ah ! c'est un rêve ! non ! nous n'y consentons point
  • [[ Vision sombre ! un peuple en assassine un autre
  • [[ Les forts
  • [[ Nos morts
  • [[ Lettre à une femme
  • [[ Bêtise de la guerre
  • [[ Une bombe aux Feuillantines
  • [[ La sortie
  • [[ Le deuil
  • [[ Les siècles sont au peuple...
  • [[ Est-il jour ? Est-il nuit ? horreur crépusculaire !
  • [[ Une nuit à Bruxelles
  • [[ Un jour je vis le sang couler de toutes parts
  • [[ Je n'ai pas de palais épiscopal en ville
  • [[ Une femme m'a dit ceci : - J'ai pris la fuite
  • [[ Les fusillés
  • [[ A Vianden
  • [[ Je ne veux condamner personne, ô sombre histoire
  • [[ Ô Charles, je te sens près de moi...
  • [[ Paris incendié
  • [[ Le couchant flamboyait à travers les bruines
  • [[ Je travaille
  • [[ Le vieillard chaque jour dans plus d'ombre s'éveille
  • [[ Je la revois, après vingt ans, l'île où Décembre
  • [[ J'aime un petit enfant, et je suis un vieux fou.
  • [[ Après l'hiver
  • [[ Tu rentreras comme Voltaire...
  • [[ Lorsque ma main frémit si la tienne l'effleure
  • [[ Certe, elle n'était pas femme et charmante en vain
  • [[ Hermina
  • [[ Mai
  • [[ Commencement d'une illusion
  • [[ Toute la vie d'un coeur - 1819
  • [[ Toute la vie d'un coeur - 1820
  • [[ Toute la vie d'un coeur - 1822 - Quinze-vingt
  • [[ Toute la vie d'un coeur - 1817 - Adolescence
  • [[ Toute la vie d'un coeur - 1826
  • [[ Toute la vie d'un coeur - 1833 - A J...
  • [[ Toute la vie d'un coeur - 1835 - Promenade
  • [[ N'est-ce pas, mon amour, que la nuit est bien lente
  • [[ La Figliola
  • [[ Amour secret
  • [[ Je suis naïf, toi cruelle
  • [[ Garde à jamais dans ta mémoire
  • [[ Je pressais ton bras qui tremble
  • [[ Au bois
  • [[ Suzette et Suzon
  • [[ Air de la princesse d'Orange
  • [[ Chanson de Gavroche
  • [[ Un grand sabre serait d'utilité publique
  • [[ Épitaphe de Jean Valjean
  • [[ Chanson du bol de punch
  • [[ Danger d'aller dans les bois
  • [[ Regard jeté dans une mansarde
  • [[ A Mlle Fanny de P.
  • [[ Ce qui se passait aux Feuillantines vers 1813
  • [[ A un poète
  • [[ Oh ! quand je dors...
  • [[ L'ombre
  • [[ Ecrit sur le tombeau
  • [[ Me voici ! c'est moi ! Rochers, plages
  • [[ Quand la lune apparaît dans la brume des plaines
  • [[ Nuit tombante
  • [[ Printemps
  • [[ Soir
  • [[ Nuit
  • [[ Vénus
  • [[ D'après Albert Dürer
  • [[ Ô Rus
  • [[ Où donc est la clarté ? Cieux, où donc est la flamme ?
  • [[ L'enfant
  • [[ Aucune aile ici-bas n'est pour longtemps posée
  • [[ Oh ! dis ! pourquoi toujours regarder sous la terre
  • [[ Voyons, d'où vient le verbe ? Et d'où viennent les langues ?
  • [[ Elle est gaie et pensive ; elle nous fait songer
  • [[ Janvier est revenu. Ne crains rien, noble femme !
  • [[ C'était la première soirée
  • [[ Au point du jour, souvent en sursaut, je me lève
  • [[ Ô temps ! si l'on pouvait dans ton urne profonde
  • [[ Mors
  • [[ Le poète dans les révolutions
  • [[ Le matin
  • [[ Aux morts du 4 décembre
  • [[ C'est la nuit ; la nuit noire, assoupie et profonde
  • [[ Non
  • [[ Le Progrès calme et fort...
  • [[ Les martyres
  • [[ Au peuple
  • [[ Petit Paul
  • [[ Lazzara
  • [[ Les tronçons du serpent
  • [[ Novembre
  • [[ Dicté en présence du glacier du Rhône
  • [[ Ce qu'on entend sur la montagne
  • [[ Où donc est le bonheur ? disais-je.
  • [[ Dans l'alcôve sombre
  • [[ Oh ! qui que vous soyez, jeune ou vieux, riche ou sage
  • [[ Vois, cette branche est rude, elle est noire...
  • [[ La pente de la rêverie
  • [[ Bièvre
  • [[ Amis, un dernier mot !
  • [[ Le poète bat aux champs
  • [[ Quand les guignes furent mangées,
  • [[ En sortant du collège
  • [[ Je ne me mets pas en peine
  • [[ Jeanne chante ; elle se penche
  • [[ La nature est pleine d'amour
  • [[ La vision de Dante
  • [[ Jour de fête
  • [[ Fuite en Sologne
  • [[ A propos de dona Rosa
  • [[ L'oubli
  • [[ Saison des semailles. Le soir
  • [[ Les enfants lisent, troupe blonde
  • [[ La méridienne du lion
  • [[ Ecrit en 1827
  • [[ Le satyre
  • [[ Le cantique de Bethphagé
  • [[ Le champ du potier
  • [[ Le crucifix
  • [[ Satan dans la nuit - I
  • [[ Satan dans la nuit - II
  • [[ Être aimé
  • [[ L'échafaud
  • [[ La tombe dit à la rose
  • [[ Le crapaud
  • [[ Pure innocence ...
  • [[ Oh ! je fus comme fou...
  • [[ A qui donc sommes-nous ?
  • [[ Pendant que le marin...
  • [[ On vit, on parle...
  • [[ A quoi songeaient les deux cavaliers ...
  • [[ Charles Vacquerie
  • [[ Les oiseaux
  • [[ Le firmament est plein de la vaste clarté
  • [[ La vie aux champs
  • [[ Le poème éploré se lamente
  • [[ A Madame D. G. de G.
  • [[ Vere novo
  • [[ A propos d'Horace
  • [[ A un poète aveugle
  • [[ Heureux l'homme occupé ...
  • [[ Unité
  • [[ Quelques mots à un autre
  • [[ Oui, je suis le rêveur ...
  • [[ Halte en marchant
  • [[
 

• ©Axaence • ContactInformations légales