Sommaire    édition centrale    upload    DIFF    Admin Tempo SEARCH

* %target=_blank%[[ xxx -> {$Kisqo} ]]

Retour à privé


Grands Textes

web

Période de poésie


Tous, ordre alphabétique

Tous, ordre temporel?

Les femmes en poésie?


Apollinaire, Guillaume

Banville, Théodore de?

Baudelaire, Charles

Cazotte

Chénier, André?

Chrétien de Troyes?

Corbière, Tristan?

Desnos, Robert?

Dierx, Léon?

Éluard, Paul?

Gautier, Théophile?

Gouges, Olympe de

Hugo,Victor

Jehan-Rictus?

Lamartine, Alphonse de?

Lautréamont?

Leconte de Lisle?

Mallarmé, Stéphane?

Ménard, Louis?

Molière

Musset, Alfred de?

Olympe de Gouges

Prudhomme, Sully?

Rimbaud, Arthur

Ronsard, Pierre de

Verlaine, Paul

Vigny, Alfred de?

Voltaire?

xxx

xxx

xxx

xxx

xxx

xxx

xxx

xxx

xxx

xxx

xxx

xxx

 
 

— Poésie —

L'albatros

Auteur : Baudelaire
Recueil : Les fleurs du mal
Section : Spleen et idéal
Description : Quatre quatrains composés d'alexandrins avec des rimes croisées
Date : 1859
Historique : -
Longueur du texte : 726
Nombre de mots : 131
Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

À peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d'eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !
Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid !
L'un agace son bec avec un brûle-gueule,
L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volait !

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer ;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.


 

• ©Axaence • ContactInformations légales